mercredi 5 novembre 2008

Antéchronisme - The Mad Hatter

Il est là, il est ici, il est partout... Je l'ai enfin vu.

C'était hier, brièvement, l'espace infime d'une brève seconde, mais il était là. Sa présence était palpable, vous prenant à la gorge et vous serrant plus fort qu'une corde autour d'un pendu.

Il est petit, petit comme un rongeur, et pourtant ses yeux luisent comme deux immenses feux, incendiant l'âme de quiconque le regardant. S'ils sont le reflet de son âme, alors son coeur n'est que noirceur et immondices, une créature abjecte sous son aspect si particulier, un être de démon et suppot du diable et pourtant...

Pourtant mon Maître lui parle.

Pourtant mon Maître reste avec lui.

Pourtant mon Maître lui fait confiance.


Et il n'est plus là. Il n'est plus avec nous comme il l'était avant, il me délaisse au profit de cet...te chose. Que penser ? Serait-ce une bonne chose que de le laisser en paix avec son nouvel ami ?

Il se fait de plus en plus acerbe.

Il n'adresse plus la parole à quiconque.

Il s'enferme avec lui...

Mon maître me manque.

1 commentaire:

Anonyme amoureux a dit…

Nie t'aimeuh My lil'lord